Contrôles d’hiver hulottes 2016/2017

photo Delphine Cury

C’est reparti pour la 38ème édition des contrôles hivernaux des nichoirs à Hulotte :

  1. AUTUN : 8 décembre, 4 participants + un rôti de Sanglier.21 nichoirs dont 5 fréquentés par la Hulotte et 1 par la Martre.
    5 Hulottes vues : 1 couple s’envole à l’approche, 3 capturées = 2 baguées et 1 contrôlée,
    la « filleule » de Lulu qui en est à sa 7ème capture (la filleule, pas Lulu !)
  1. CITEAUX : 14 et 18 décembre, plus de participants (28 différents lors des 2 journées) que de nichoirs fréquentés par la Hulotte ou d’adultes capturés.
    70 nichoirs dont 21 fréquentés par la Hulotte et 3 par la Martre.
    17 Hulottes vues : 3 s’envolent à l’approche, 14 capturées = 4 baguées + 10 contrôlées.

Pour étudier les proies apportées aux jeunes, la pose de 4 appareils photos avait été prévue sur 4 nichoirs favorables quant à la possibilité de pose et à l’occupation du nichoir. Un seul a été posé. A revoir début février.

La Bérézina (sans la neige) se poursuit : 32 adultes capturés pour l’hiver 2010-11, 25 pour 2011-12,  … 20 pour 2014-15, 17 pour 2015-16 et 14 pour 2016-17. Confirmation de l’explication en cours d’étude (Bruno), mais cela va prendre du temps : analyse des centaines de parcelles, une par une, dans le temps.

Les parrains participants dont c’était le baptême ont été contents de voir quelques Hulottes. Les vétérans plus ou moins réservistes étaient abattus. Heureusement qu’un nouveau parrain vigneron avait fait le nécessaire pour remonter le moral des troupes au déjeuner.

  1. FORET AU DUC : 16 décembre, 2 participants humains 1 un canin.

En terme de rendement, nettement mieux que les 2 épisodes précédents.
11 nichoirs dont 5 fréquentés par la Hulotte, 1 par la Martre.
6 Hulottes vues : 1 s’envole à l’approche, 5 capturées = 2 baguées + 3 contrôlées parmi lesquelles 2 jeunes de 2015 dont c’était la première capture comme adultes.
Bonus : les deux, retrouvées dans deux nichoirs différents, provenaient de la même nichée, étaient sœurs et les dernières de la fournée (4ème et 5ème), comme quoi les derniers ont autant de chances de survie que les premiers.

  1. GIVRY : 28 décembre, une quinzaine de participants pour une quinzaine de nichoirs et une dizaine de Hulottes.

Ce n’est pas mal, mais Givry nous avait toujours habitués à mieux. Il est vrai que la fréquentation de 3 nichoirs par la Martre (dont un individu turbulent dans un nichoir), une première pour Givry, imposait de revoir les prévisions à la baisse. L’ensemble est toutefois bien meilleur que les sorties précédentes, ce qui se confirme par la pose de 3 appareils photos. 4 sont prévus à Cîteaux et 4 à Givry pour une comparaison entre « rien ne va plus » et « tout va très bien ».
Les 10 individus capturés étaient déjà tous bagués, dont le vétéran de Givry : 19 ans.

  1. SAINT-LOUP/GERGY : 7 janvier, 20 participants, 7 bouteilles, 3 galettes.
    42 nichoirs dont 17 fréquentés par la Hulotte, 6 par la Martre, 1 par l’Ecureuil.
    19 Hulottes vues : 1 s’envole à l’approche, 18 capturées = 1 baguée et 17 contrôlées. Très bon pourcentage de contrôles.
    L’ambiance au beau fixe assure 3 nouveaux parrainages.

Nous remercions Delphine Cury pour les photos des sorties de Givry et Saint-Loup.

Les commentaires sont fermés