Chevêchette d’Europe

La Chevêchette d’Europe (Glaucidium passerinum)

Chevêchette d'Europe

Chevêchette d’Europe photo Sylvie Caux

Qu’est ce que ce petit « niacou » vient faire là dedans puisqu’il n’y en a pas en Bourgogne ? Scientifiquement, il convient toujours de montrer la prudence la plus élémentaire et de terminer ses phrases par : « dans l’état actuel de nos connaissances ». Cet état des connaissances ne demande qu’à évoluer. Quelques milieux conviendraient très bien à la chouette pygmée en Bourgogne : les hêtraies des combes froides de Côte d’or et certaines hêtraies-sapinières-Douglassières du Morvan. En fait, tout simplement les zones où la Tengmalm nous faisait l’honneur de sa présence. C’est vrai que la Choue y a passé du temps… Rien n’est irréversible.

La découverte de la Chevêchette vaudrait à coup sûr une redoutable tournée générale à son auteur, mais, moyennant cette modeste contribution, il passerait à la postérité « subito santo ». La seule espèce manquant à l’ornithologie bourguignonne des rapaces nocturnes français vaut la peine de sacrifier quelques soirées au frais, peut-être même au froid et à l’humide …

Les commentaires sont fermés