Pose de nichoirs à effraie, 2ème journée

2ème journée de pose pour les nichoirs à effraie en plaine de Saône le 29 novembre 2014.

C’est à Perrigny-sur-l’Ognon, Maxilly-sur-Saône et Heuilley-sur-Saône que nous avons pu poser 6 nichoirs. Dans la foulée, nous avons placé deux corbeilles à Hibou moyen-duc et des nichoirs à Faucon crécerelle.
Tous nos remerciements vont bien évidemment aux personnes qui nous ont permis la pose de ces nichoirs dans leur propriété.
Merci à l’équipe de pose :  Arthur, Bernard, Denis, Esther, Gérard, (Hugues, absent excusé) et Pierre pour leur participation.

Une première en Brionnais

Dans le cadre de la lutte contre le Campagnol terrestre et les dégâts qu’il occasionne aux prairies, la Choue a participé à une action de sensibilisation pour une mesure alternative, autre que l’empoisonnement à la bromadiolone.

Le matin, la vingtaine d’élèves de CM1 et CM2 de l’école de Saint-Julien de Civry (71) a eu une information sur le Campagnol terrestre par Elise de la Fredon et sur la Chouette effraie par la Choue. Les enfants avaient déjà effectué des recherches sur les deux espèces. Ils se sont montré très attentifs, motivés et avides d’en savoir plus. Merci à la maitresse.

L’après-midi, trois nichoirs à Chouette effraie ont été posés. Le premier en présence des enfants, du Conseiller général du canton de Charolles et d’un journaliste local. Les agriculteurs locaux, la Fredon, un spécialiste du Campagnol terrestre ont assisté à l’installation de l’ensemble. D’autres nichoirs à Effraie suivront (responsable local Jinny Lestienne) dans cette région du Brionnais/Charolais.

Hugues, Jinny, Julien et Pierre.

Ecole-PC-014-red
Photo Pierre Coudor

Revitalisation de nos campagnes

En collaboration avec la SOBA et l’ONF, une quinzaine de nichoirs à Hulottes avaient été posés dans les FD des Minimes et de Sardolles-Cigogne (58). Au fil des années et de l’éloignement des personnes chargées du suivi, il était temps de ramener un peu de sang neuf.

Une dizaine de nichoirs ont donc été posés pour compléter l’effectif des 5 rescapés. Cette zone ainsi réactualisée sera à nouveau prise en compte dans le suivi des Hulottes bourguignonnes dans les 4 départements de la région.

Hulotte-Nievre-003-V2
Photo Pierre Coudor

 

 

 

 

 

 

Et pour finir un lien vers un article publié dans le journal de Saône-et-Loire :-> Ici

Rendez-vous hivernaux

Chouette effraie

Projet de pose de nichoirs en plaine de Saône.

  • 05 novembre 2014 : 1ère  journée de pose de nichoirs. (voir ici la journée en photos)
  • 29 novembre 2014 : 2ème journée. (voir ici la journée en photos)
  • 11 février 2015 : 3ème journée. (voir ici la journée en photos)
  • 28 février 2015 : 4ème journée.

Si vous désirez y participer, contactez-nous.

Chouette hulotte

Avec l’hiver qui approche, c’est bientôt la tournée de contrôles des nichoirs à Chouette hulotte.

Dates retenues pour les contrôles hivernaux

  • 07 décembre : Cîteaux, rendez-vous à 8heures sur le parking de l’Abbaye de Cîteaux.
  • 11 décembre : Autin (71)
  • 12 décembre : Jugny (21)
  • 15 décembre : Larrey (21)
  • 10 janvier : Saint-Loup-de-Varennes (71) rendez-vous à 8heures devant l’église de Saint Loup/Géanges
  • 18 janvier : Cîteaux, forêts d’Izeure et Grange-Neuve, rendez-vous à 8heures sur le parking de l’Abbaye de Cîteaux.
  • 31 janvier : Châtillon, rendez-vous à 8heures devant le monument de la forêt.

Attention, en fonction des conditions météos, les rendez-vous pourront être décalés.

Pour nous contacter, envoyez-nous un message en cliquant sur ce lien.

Exposition « Images Plaine Nature »

Les 6, 7 et 8 février, à la salle de la Cerisaie à Longecourt en Plaine, l’association « Images Plaine Nature » organise son exposition annuelle.
La Choue y tiendra un stand et vous pourrez venir nous rencontrer pour suivre nos activités et prendre des nouvelles des rapaces nocturnes bourguignons.

Projet Chouette effraie en plaine de Saône

chouette effraie
Effraie des clochers
Effraie des clochers (Reynald Hézard)

Pourquoi ? La chouette effraie, de son nom savant « effraie des clochers », ne trouve plus de … clochers ! Ils sont systématiquement grillagés pour éviter les invasions de pigeons et les dégâts qui vont avec. Mesure radicale contre les pigeons et par ricochet contre les effraies. En moins de 20 ans, plus de 80% des clochers occupés par les effraies de la plaine de Saône ont été grillagés. Continuer la lecture de « Projet Chouette effraie en plaine de Saône »

Pose de nichoirs à Effraie 1ère journée

1ère journée de pose pour les nichoirs à effraie en plaine de Saône le 5 novembre 2014.

Une première session en plaine de Saône nous a permis de poser 6 nichoirs à Chivres, Labergement-lès-Seurre et Ecuelles.
Merci à Arthur, Bernard, Deborah, Denis, Esther, Gérard, Hugues et Pierre pour leur participation.

Bienvenue sur le site de l’association La Choue

Chouette hulotte

en-couleursigne3 La Choue, association pour l’étude et la protection des rapaces nocturnes en Bourgogne-Franche-Comté a été créée en 1979 par des passionnés de chouettes et de hiboux. Autant dire qu’elle a déjà un certain nombre de kilomètres au compteur, dont une partie effectuée en portant l’échelle ou en poussant la voiture dans des ornières bien boueuses. La Choue n’a pas de salarié. Toutes ses actions sont réalisées par des bénévoles de plus ou moins longue durée. Les plus anciens ont les cheveux blancs depuis un certain temps, les plus jeunes ont les cheveux qui poussent.

Les 8 espèces de rapaces nocturnes présentes en Côte d’or (sur 9 en France) ont fait, à un moment donné, ou font encore, l’objet d’études et de mesures de protection de la part de la Choue. Les études sont réalisées avec un objectif scientifique et dans le cadre d’un suivi de longue durée. Quatre titulaires du permis de baguage officient dans l’association. Les bagues sont délivrées par le Museum d’Histoire Naturelle de Paris.

La protection passe par diverses actions : pose de nichoirs, publication d’articles grand public ou scientifiques, soirées-exposés dans les communes, animations dans les écoles, discussions longues, animées et instructives avec des décideurs, des propriétaires, des agriculteurs, … pour les persuader du bien-fondé de l’existence des rapaces nocturnes et autres interventions.

Le bénévolat ayant ses limites en temps et en argent, nous bénéficions du soutien financier du Conseil Régional de Bourgogne, du Conseil Général de la Côte d’or, du Pays Auxois-Morvan-Côte d’Orien, de la DREAL de Bourgogne (Etat), de l’Europe (fonds Feder), de la Fondation Nature et Découvertes, de la société autoroutière APRR. Si vous connaissez d’autres financeurs possibles, publics ou privés, des bienfaiteurs ou des sponsors, n’hésitez pas à nous les indiquer. Cela permettra d’intensifier nos actions…

Les sorties de la Choue ne sont pas souhaitables pour les touristes du dimanche aux beaux habits et chaussures vernies. Elles s’adressent à des personnes très motivées qui savent se tenir : en équilibre sur les poutres des clochers, debout sur les échelles en alu sans avoir besoin des deux mains pour cramponner les barreaux, penchées pour pousser les voitures embourbées, assises à table pour se remettre de leurs émotions. Habituellement, cela s’arrête à cette position…