2ème Festival Photo Nature

l’APGES organise son 2ème festival photo nature

imageL’association Photo Grand Est Sauvage organise son 2ème festival photo nature.
A cette occasion, La Choue sera invitée et y tiendra un stand.
Si vous voulez nous rencontrer pour discuter des actions et sorties en cours, ce sera le samedi 13 et le dimanche 14 juin 2015 à Quincey (21)

 

 

 

 

 

quincey-2015Denis au stand de La Choue

Les deux jours de l’exposition ont permis de faire des rencontres intéressantes:
Des anciens adhérents de l’association venus nous faire un petit coucou et nous rappeler les anecdotes lors des sorties, des petits nouveaux motivés par les actions en cours et prêts à nous accompagner sur le terrain.
Merci aux organisateurs et particulièrement à Reynald Hézard.

Colloque rapaces nocturnes

Les 21 et 22 novembre 2015, le laboratoire d’Écologie de l’Université de Bourgogne propose un colloque francophone sur les rapaces nocturnes.

Cette rencontre se fera en collaboration avec 3 associations :

Le GnuB (groupe naturaliste universitaire de Bourgogne) www.asso-gnub.fr

Images Plaine Nature (http://www.imageplainature.onlc.fr/)

La Choue (www.lachoue.fr)

Le programme des exposés est maintenant bouclé. Vous pourrez y voir la liste des conférenciers et les sujets abordés lors de cette rencontre.
Pour les inscriptions au colloque, vous pourrez utiliser la deuxième page du formulaire.

Télécharger l’annonce et le formulaire-programme.

 

Vous pourrez sur cet article voir les images prises lors de ces journées.

 


 

 

Agenda


décembre 2018

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
6
7
  • Contrôle hulottes Izeure Grange-Neuve
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
  • Contrôle hulottes Autun
22
23
  • Contrôle hulottes Cîteaux
24
25
26
27
28
29
30
31

Pour plus de renseignements (heure et lieu de RV) : contactez-nous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pose de nichoirs à effraie, 3ème journée

3ème journée de pose pour les nichoirs à effraie en plaine de Saône le 11 février 2015.

Pour cette 3ème sortie, c’est Déborah qui s’était chargée de prospecter les sites à équiper dans le nord de la Saône et Loire. Dans un pigeonnier à Chevigny-en-Valière, dans une grange à Bragny-sur-Saône, un grenier ou un bâtiment agricole, 7 nichoirs à effraie et deux nichoirs à crécerelle furent posés dans la journée par l’équipe de bénévoles de la Choue.
Un grand merci à nos hôtes pour leur accueil et sans qui ce programme ne pourrait se faire.
Merci à l’équipe de pose :  Bernard, Christian, Déborah, Denis, Gérard, Hervé, Hugues, Julia et Pierre pour leur participation.
Dans le diaporama, vous y verrez : des acrobates à cheval sur deux échelles (je pense qu’ils travaillaient dans un cirque dans une vie antérieure), un grand manitou qui permet de s’élever dans les airs sans échelle, des cloueurs, des scieurs et même une scieuse !!
Ce que vous ne verrez pas mais qui fait partie également de l’étude de la chouette effraie, ce sont les pelotes collectées lors des visites. Les jours suivants, Hugues qui ne savait pas quoi faire a analysé quelques 200 pelotes du pigeonnier et déterminé plus de 660 proies.

[Best_Wordpress_Gallery id= »8″ gal_title= »Pose nichoirs effraie 3″]

Une folle journée (à Châtillon)

Contrôles hivernaux des nichoirs à hulotte

Pour cette dernière visite hivernale, nous avions rendez-vous devant le monument de la forêt. La neige qui tombait en ce début de matinée allait nous compliquer un peu la tâche.
Malgré un démarrage un peu difficile, les trois équipes sont parties chacune de leur coté pour visiter les 71 nichoirs répartis dans le massif forestier. Les chemins d’accès détrempés par les pluies de ces derniers jours et couverts de neige fraîche nous ont valu quelques « poussettes » de voitures plutôt difficiles.
Mais si la journée se présentait mal, c’était sans compter sur « l’ignoble chance » de La Choue.
En fin de matinée, la neige a laissé place à quelques éclaircies et nous a permis de sécher un peu nos vêtements et d’en décoller un peu la boue.
Mais le plus étonnant restera le nombre de hulottes capturées. Sur les trois équipes, le bilan s’élève à 64 chouettes. Grises ou rousses, souvent trouvées en couples dans le nichoir, certaines sur des pontes de trois ou quatre œufs.
Reste maintenant à savoir lors des contrôles de printemps si la reproduction sera le reflet de cette extraordinaire occupation des nichoirs.

Merci aux bénévoles : Denis, Gérard, Hervé, Hugues, Jean-Pierre, Marie, Pierre, Reynald, Pauline et Stéphane.

Rencontrez-nous

Exposition « Images Plaine Nature »

IPN2015-completeL’association « IMAGES PLAINE NATURE » organise son exposition annuelle à Longecourt-en-Plaine (21) les 6, 7 et 8 février 2015.

La Choue sera présente comme association invitée. A cette occasion, vous pourrez découvrir les activités, études et protections en cours.

 

 

 

 

 

 

 

 

stand-lachoue1Journée de samedi avec Denis aux manettes

 

 

 

 

 

 

 

stand-lachoue2On se bouscule devant le stand.

Pose de nichoirs à effraie, 2ème journée

2ème journée de pose pour les nichoirs à effraie en plaine de Saône le 29 novembre 2014.

C’est à Perrigny-sur-l’Ognon, Maxilly-sur-Saône et Heuilley-sur-Saône que nous avons pu poser 6 nichoirs. Dans la foulée, nous avons placé deux corbeilles à Hibou moyen-duc et des nichoirs à Faucon crécerelle.
Tous nos remerciements vont bien évidemment aux personnes qui nous ont permis la pose de ces nichoirs dans leur propriété.
Merci à l’équipe de pose :  Arthur, Bernard, Denis, Esther, Gérard, (Hugues, absent excusé) et Pierre pour leur participation.

[Best_Wordpress_Gallery id= »5″ gal_title= »Pose nichoirs effraie 2″]

Une première en Brionnais

Dans le cadre de la lutte contre le Campagnol terrestre et les dégâts qu’il occasionne aux prairies, la Choue a participé à une action de sensibilisation pour une mesure alternative, autre que l’empoisonnement à la bromadiolone.

Le matin, la vingtaine d’élèves de CM1 et CM2 de l’école de Saint-Julien de Civry (71) a eu une information sur le Campagnol terrestre par Elise de la Fredon et sur la Chouette effraie par la Choue. Les enfants avaient déjà effectué des recherches sur les deux espèces. Ils se sont montré très attentifs, motivés et avides d’en savoir plus. Merci à la maitresse.

L’après-midi, trois nichoirs à Chouette effraie ont été posés. Le premier en présence des enfants, du Conseiller général du canton de Charolles et d’un journaliste local. Les agriculteurs locaux, la Fredon, un spécialiste du Campagnol terrestre ont assisté à l’installation de l’ensemble. D’autres nichoirs à Effraie suivront (responsable local Jinny Lestienne) dans cette région du Brionnais/Charolais.

Hugues, Jinny, Julien et Pierre.

Ecole-PC-014-red
Photo Pierre Coudor

Revitalisation de nos campagnes

En collaboration avec la SOBA et l’ONF, une quinzaine de nichoirs à Hulottes avaient été posés dans les FD des Minimes et de Sardolles-Cigogne (58). Au fil des années et de l’éloignement des personnes chargées du suivi, il était temps de ramener un peu de sang neuf.

Une dizaine de nichoirs ont donc été posés pour compléter l’effectif des 5 rescapés. Cette zone ainsi réactualisée sera à nouveau prise en compte dans le suivi des Hulottes bourguignonnes dans les 4 départements de la région.

Hulotte-Nievre-003-V2
Photo Pierre Coudor

 

 

 

 

 

 

Et pour finir un lien vers un article publié dans le journal de Saône-et-Loire :-> Ici