C’est la rentrée

Martre des prunes (photo Reynald Hézard)

La saison des prunes est lancée et celles-ci atterrissent de plus en plus au fur et à mesure de leur mûrissement. Celles qui sont négligées par les humains font le bonheur des visiteurs nocturnes des vergers : renards et blaireaux là où ces derniers n’ont pas été trop stupidement massacrés. Une cousine mustélidée du blaireau trouve que les meilleures sont toujours celles du dessus. Comme ce n’est pas l’agilité qui lui manque, la Martre des pins se transforme en Martre des pruniers pour « la Choue ». Petit clin d’œil pour ceux qui se décarcassent à tenter de produire des nichoirs anti Martre.


Septembre : terminés les beaux jours quand les oiseaux chantent et quand les jeunes chouettes attendent de recevoir une bague à une patte. Le bilan 2018 est en cours et il sera accessible sur ce site avant la fin de l’année. Année pas extraordinaire, mais pas catastrophique non plus.
Et alors, quoi de neuf au cours de cet été ?
Consciencieusement, « la Choue » a sacrifié à la tradition des devoirs de vacances :
– remplacement de nichoirs à Hulotte vieillissants dans les forêts de Buan, Jugny et Châtillon. Nous sommes à jour dans 10 des 11 forêts. Reste Châtillon où nous avons pris un peu de retard, mais une journée de « maintenance » devrait encore s’y tenir en 2018.
Il est vrai que c’est le massif forestier le plus doté en nichoirs.