Petit duc scops

Le Petit duc scops (Otus scops)

Petit duc scops

Petit duc scops photo Loïc Michel

 

Seule espèce de rapace nocturne à venir faire du tourisme en Bourgogne à la belle saison et à repartir « quand la bise fut venue ». D’avril à juin, le Petit-duc adore jouer à « crapaud perché » avec ceux qui essayent de l’entendre. Les écoutes à Petit-duc supposent en effet, non pas de reconnaître sa droite de sa gauche, mais de savoir distinguer ce qui est au sol et ce qui est en hauteur. Au sol, c’est un Crapaud alyte ; à quelques mètres sur une branche, c’est un Scops. Un Scops au sol, c’est un scoop , un accoucheur perché, c’est un abus de boisson !

Comme pour le Grand-duc, les populations de Petit-duc en Bourgogne se trouvent essentiellement en Saône et Loire et en Côte d’or (départements les plus ensoleillés ?). Contrairement à ce qui se passe notamment sur l’ile d’Oléron, la pose de quelques nichoirs n’a pas été une réussite. A croire, comme pour la Chevêche, que les Bourguignons sont négligents et qu’ils laissent des trous partout. La Choue cherche à obtenir plus d’informations sur le Petit-duc. A l’étude …
Ecoutez son chant : (enregistrement www.chants-oiseaux.fr)

Les commentaires sont fermés